• Décheterie intercommunales • La protection de l'environnement :
• La collecte des déchets   Les feux
• Les déchets recyclables   L'ambroisie
• les encombrants   Le bruit
• Affichage libre opinion   Les chenilles Processionnaires
• Les haies • Carto guide
• DOSSIERS "MARAIS DE LA LECHERE" • Livret pédagogique marais
• SYNDICAT DES MARAIS • NETTOYONS LA NATURE 2015

DECHETERIES INTERCOMMUNALES


1) Venir chercher en mairie le nouvel autocollant (sur présentation d'un justificatif de domicile)
2) Accès libre aux 3 déchèteries :


Charvieu-Chavagneux, Lieu dit "Le Plan", Route de Vienne.
St Romain de Jalionas, ZA des Serpolières, direction de Loyettes.
Villette d'Anthon, Rue des Cyprès, château d'eau.

    Horaires   Horaires   Horaires
  Charvieu-Chavagneux   St Romain de Jalionas   Villette d'Anthon
Lundi   9h à 12h et 13h à 17h   13h30 à 18h30   13h à 18h
Mardi   Fermée   13h30 à 18h30   Fermée
Mercredi   9h à 12h et 13h à 17h   9h à 11h45 et 13h30 à 18h30   13h à18h
Jeudi   Fermée   9h à 11h45 et 13h30 à 18h30   Fermée
Vendredi   9h à 12h et 13h à 17h   9h à 11h45 et 13h30 à 18h30   13h à 18h
Samedi   Non stop de 9h à 18h   Non stop de 8h30 à 18h30   Non stop de 10h à 18h

A noter : Les 3 déchèteries sont fermées les jours fériés.

Les nouveaux déchets acceptés : Les cartons, les encombrants, les végétaux, les déchets ménagers spéciaux (peintures, solvants, néons, phytosanitaires...), les pneus, les métaux, les piles et batteries, les gravats, l'huile de vidange.

  Haut de page 

La collecte des déchets


Documents en téléchargement

Consulter les consignes de tri

La collecte des ordures ménagères à lieu le jeudi matin (les conteneurs doivent être sortis la veille au soir).

La collecte des bacs jaune
(tri sélectif) à lieu un mercredi matin sur deux (tenir compte du calendrier remis lors de la distribution du bac ou se renseigner en mairie.) Sortir votre poubelle la veille au soir.

Un doute, une question ?
Contacter le SIVOM, 23 Bd de Verna à Pont de Chéruy : 04 72 02 95 01.
Consulter le site du SITOM Nord-Isère, le syndicat en charge du traitement de nos déchets.


  Haut de page 

Les déchets recyclables


Les textiles sont collectés dans les conteneurs suivants :

• sur la place de la mairie (pour les vêtements de saison en bon état, dans des sacs plastiques fermés). Ce conteneur est directement géré par l’association des Restos du cœur.

• sur le parking des écoles du village et de la Plaine, ainsi que sur celui du centre Leclerc. Ces conteneurs sont gérés par la société Ecotextile qui travaille en partenariat avec l’association des Paralysés de France.

En cas de problème avec un conteneur, ou si vous voulez signaler un apport exceptionnel,
un n°azur est à votre service : 0 810 118 835


Les déchets suivants peuvent être déposés à l’accueil de la Mairie :
• piles (acheminées ensuite vers la déchetterie)
• bouchons plastiques (par la section jeunes de la J.A.T Basket au profit de l’association « un bouchon, un sourire »).

Le verre

Le verre est collecté dans les colonnes à verre réparties sur la commune.
• 2 conteneurs Parking du Centre Leclerc
• 2 conteneurs Place de la Mairie
• 1 conteneurs Lotissement Letrat
• 1 conteneurs Chemin des Bruyères/Chemin du Levant
• 1 conteneurs Rue du Repos/Rue du Mont Ouest
• 1 conteneurs Chemin du Prieuré
• 1 conteneurs à Jameyzieu
• 1 conteneurs face à l’abri-bus
• 1 conteneurs Rue du Gambaud
• 1 conteneurs Salle des fêtes
• 1 conteneurs Rue des Quatre Buissons, parking des écoles
• 1 conteneurs Stade Municipal
• 1 conteneurs rue de l’église
• 1 conteneurs (parking de la gare)

  Haut de page 

Les encombrants



Sont collectés :
Ferraille, bois de toute sorte et de tout gabarit sous les 2 mètres et sous les 70 kilos
Mobilier usagé (buffet, chaise, tables, literie, fauteuil, etc …)
Petit mobilier (vélo, poussettes, jouet, siège …)
Evier, miroir, sommier, armature métallique, radiateur,  etc …

Ne sont PAS collectés :
Les sacs fermés suspects et tout déchet normalement collecté dans le cadre des ordures ménagères
Les déchets verts
Les gravats
Les produits dangereux (huiles, peintures, acides, batteries …)
Les cumulus électriques, bouteilles de gaz et extincteurs
Les pneumatiques
Les produits hors gabarit et trop lourds 
Les DEEE (gros électroménagers froid, hors froid écrans et moniteurs petit appareil en mélange …)


  Haut de page 

Affichage libre opinion


Des panneaux d’affichage sont à disposition des associations aux emplacements suivants :

- entrée des écoles du village
- entrée des écoles de la plaine
- bibliothéque de Jameyzieu
- Salle des fêtes
- Parking à l’angle de la route de Bourgoin et de la rue du Montay
- Sur la place de la mairie
- Arrêt de bus à jameyzieu

  Haut de page 

Les haies


Beaucoup de haies disparaissent aujourd’hui dans nos campagnes. Or, elles sont précieuses car elles représentent un véritable abri pour la faune (oiseaux, papillons petits mammifères…) . Elles offrent de plus une diversité paysagère intéressante trop souvent négligée au profit du « béton végétal » (lauriers, thuyas…)

C’est pourquoi la commune a fait le choix de planter une haie au gymnase le 20 octobre 2005 et constituer une véritable barrière naturelle entre les terrains de sport et la route. Cette haie champêtre vous pouvez aujourd’hui l’admirer et remarquer que la variété des espèces a été minutieusement choisie.
Ainsi, du fait de la présence du collège et du passage de nombreux enfants le long de la route tous les arbustes à baies toxiques ont bien évidemment été exclus.
Les arbres plantés en quinconce sur la partie haute et basse du talus a permis l’utilisation d’arbres de différentes tailles et éviter un paysage linéaire. Pour le plaisir des yeux cette haie change de teinte au rythme des saisons, sans oublier la beauté verdoyante des frondaisons printanières ou la chaleur des feuillages automnaux.

Ce sont 535 arbres et arbustes sur une longueur de 300 m et 5,50 m de large qui ont été plantés. Voici les espèces utilisées : Acer campétris, pyrus chantislée, prunus sanguinea, forsythia lynwood, prunus lusitanica, photinia red robin, cotto franchetti, eleagnus augustifolla, sprirée wonhouttei, spirée snowmound, tamaris d’été.

Lorsque vous plantez une haie, diversifiez les espèces, pensez aux oiseaux, aux papillons en plantant des arbres ou arbustes à fleurs et à baies. N’oubliez pas que de petites ou de grandes tailles, caducs ou persistants, les arbustes, une fois associés en haie, embellissent votre cadre de vie et le rendent unique. Vous faites ainsi vous aussi un geste pour préserver et embellir notre environnement.


  Haut de page 

Les feux


Le brulâge à l'air libre de végétaux émet de nombreux polluants et contribue de façon importante à la pollution atmosphèrique.
Selon le Règlement sanitaire départemental : "Il est interdit de mettre le feu à tous dépôts d'ordures ménagères...". les déchets verts entrent dans cette catégorie.

LE BRULAGE DES DECHETS VERTS EST DONC STRICTEMENT INTERDIT.


3 déchetteries sont mis à votre disposition sur l'agglomération.
Elles sont en accès libre, après être venu chercher votre autocollant en mairie (se munir d'un justificatif de domicile.)
Pour vous renseigner sur ces déchèteries, appeller le SIVOM au 04 72 02 95 01.




  Haut de page 

L'ambroisie


L’Ambroisie, responsable de problèmes allergiques graves (rhinites, conjonctivites, asthme…), pousse sur les terres sans végétation, à l’abandon et en friche. Sa floraison s’effectue d’août à octobre.
Un arrêté préfectoral du 7 mars 2000 prévoit sa destruction obligatoire par l’arrachage (avec port des gants), les fauchages fréquents ou le semis de gazon sur les zones non cultivées.
Des dépliants sont disponibles en mairie pour toutes informations complémentaires.

• Télécharger le document


  Haut de page 

Le bruit

 

Un arrêté du Préfet de l'Isère en date du 31/07/1997 dispose qu'il est interdit d'utiliser des engins bruyants tels que scie, perceuse, tronçonneuse, motoculteur, tondeuse, raboteuse... en dehors des heures suivantes :
Les jours ouvrables, de 8h30 à midi et de 14h à 19h30.
Le samedi de 9h à midi et de 15h à 19h.
Le dimanche et les jours fériés, de 10h à midi.



  Haut de page 

Les chenilles Processionnaires


Nous vous rappelons l’ARRÊTÉ pris par le maire de Tignieu-jameyzieu
le 15 novembre 2006 concernant les chenilles processionnaires du pin :

Chaque année, à compter de novembre et avant la fin de la première quinzaine du mois de mars, les propriétaires ou les locataires sont tenus de supprimer mécaniquement les cocons élaborés par les chenilles processionnaires du pin en prenant des précautions pour se protéger les yeux et les mains. Ces cocons seront ensuite incinérés (en toute sécurité).
Noter bien que les chenilles processionnaires du pin spolient préférentiellement le pin maritime mais également le cèdre et le cyprès voire d’autres essences de résineux situés à proximité.

ARRETE DU 15 NOVEMBRE 2006 :


Article 1er : Chaque année, à compter de novembre et avant la fin de la première quinzaine du mois de mars, les propriétaires ou les locataires sont tenus de supprimer mécaniquement les cocons élaborés par les chenilles processionnaires du pin (Thaumetopoea pityocampa Schiff) en prenant des précautions pour se protéger les yeux et les mains. Ces cocons seront ensuite incinérés (en toute sécurité).

Article 2 :
Un traitement annuel préventif à la formation de ces cocons devra être mis en œuvre avant la fin du mois de septembre sur les végétaux susceptibles d’être colonisés par les chenilles. Le produit préconisé est le bacillus thuringiensis sérotype 3a ou 3 b ou un équivalent, en raison de sa spécificité et son innocuité pour les espèces non ciblés. Entre le début du mois de septembre et le milieu du mois d’octobre, compte tenu de la biologie et de la sensibilité des larves, des traitements à l’aide de produits homologués dans cette indication devront être épandus dans les règles de l’art par des entreprises agréées et spécialisées.

Pour tous renseignements vous pouvez contacter la Mairie ou la DDAF au 04.76.33.45.45


  Haut de page 

DOSSIER Patrimoine naturel : LE MARAIS DE LA LECHERE


• Téléchargez ici le DOSSIER " MARAIS DE LE LECHERE" issu du bulletin municipal 2009 de Tignieu-Jameyzieu.

• Téléchargez ici le DOSSIER " MARAIS DE LE LECHERE" issu du bulletin municipal 2008 de Tignieu-Jameyzieu.

Le marais de la Léchère de Molletunay (mentionné ainsi sur les cartes IGN), a été classé « espace naturel sensible » en 2003 par le Conseil Général de l’Isère. Il s’étend sur plus de 12 ha, dont 7ha constituent la parcelle centrale qui est propriété de la commune.
Engagés dans la protection et la valorisation de ce site, nous bénéficions ainsi du soutien financier et technique du Conseil général. Le Syndicat Intercommunal des Marais de Bourgoin-Jallieu n’a pas vocation à le prendre en charge.


L’association AVENIR, conservatoire des espaces naturels de l’Isère, nous apporte ses propositions de gestion et intervient en concertation avec la municipalité. Elle réalise le plan de préservation et d’interprétation en vue de conserver la diversité biologique du marais et de l’ouvrir au public dans le respect du patrimoine naturel.

Le nom donné au marais est dérivé du nom de la lèche (ou laiche), constituée de touffes de grandes herbes à feuilles coupantes. Cette plante inféodée à des milieux humides était utilisée jusqu’au milieu du siècle dernier comme litière pour les animaux, mais l’impact des moustiques, de la végétation parasite et le peu de rendement de ces terres ont rendu les conditions d’exploitation difficiles ; l’élevage a été peu à peu abandonné. La commune a loué la partie marécageuse à un fermier jusqu’au milieu du 19ème siècle.


Milieu physique

Le marais se situe dans une plaine caractérisée par des dépôts glaciaires provenant des glaciers de l’époque quaternaire. Ces formations correspondent
à des alluvions fluvio-glaciaires et des
reliefs constitués de dépôts morainiques.
Le marais mêle prairies et boisement humide.
Le sous-sol est constitué de haut en bas de tourbe noire, d’une couche d’argile sableuse, d’une couche de sables gris et d’une couche d’argile compacte correspondant au mur imperméable de la nappe souterraine.
L’analyse des précipitations (station météorologique de Bron) indique deux périodes pluvieuses, entre avril et juin, et entre septembre et novembre, les plus hautes se situant en mai et en octobre.
Par le passé, le marais a subi deux périodes d’inondation importante, correspondant aux précipitations de ces deux mois : mai 1983 et octobre 1993 (avec la crue de la Bourbre cette année-là) ; ces inondations n’étaient pas dues au débordement du marais mais étaient liées à la remontée de la nappe.

Les habitats naturels

Leur étude constitue un élément de base dans la gestion du marais ; un habitat naturel est le milieu qui réunit les conditions physiques et biologiques nécessaires à l’existence d’une espèce animale ou végétale.
Pour ce faire, des photographies aériennes sont calquées sur le plan cadastral. Suit alors une phase de terrain (relevés botaniques et dénomination d’après des normes européennes) ce qui permet d’apprécier l’évolution de la végétation entre deux plans de préservation et d’interprétation.
Pour le marais de la Léchère, la quantité d’eau présente dans le sol et l’évolution naturelle suite à l’abandon de l’exploitation des parcelles influencent les types d’habitat. Ainsi, le marais évoluerait vers une zone boisée si aucune intervention n’avait été prévue pour limiter la progression des ligneux.
La flore

On trouve des espèces protégées ou rares, inféodées aux zones tourbeuses. Leur conservation dépend donc de la pérennité de ces milieux. Le bilan a été fait par LO PARVI, association pour la protection des milieux naturels sur l’Ile Crémieu. On trouve :

Des espèces protégées
en région Rhône-Alpes
• L’euphorbe des marais
• La laîche à épis rapprochés (Carex)
• La gentiane pneumonanthe
Des espèces rares, en particulier :
• Le frêne à feuilles aigues
• La renoncule lâche
• L’utriculaire australe

D’autres espèces ont été déterminantes pour le classement du marais en ZNIEFF de type 1 (Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique).
La faune

• Quatre espèces d’amphibiens se reproduisent sur le marais. Les grenouilles : rousses, agiles, vertes et rainettes vertes.
• Les reptiles. Ils bénéficient tous d’une protection nationale : couleuvres à collier, lézards des murailles et lézards verts.
• Les lépidoptères (papillons). Certains sont rares en Isère et protégés au niveau national, en particulier : Le maculinea azuré des paludes et le maculinea azuré de la sanguisorbe.

Travaux effectués en 2008
(poursuite du plan d’observation
et d’interprétation) :

Objectifs de conservation

L’augmentation de la biodiversité
La grande diversité végétale favorise les espèces de papillons comme les azurés. Les pratiques anciennes de fauche et de pâturage maintenaient ces milieux ouverts alors qu’ils sont maintenant envahis par la bourdaine, les saules les bouleaux et les frênes.
Pour cela, AVENIR a procédé à des opérations de broyage et de dessouchage sur 0,7 hectare (les souches sont retournées pour qu’elles pourrissent) pour revenir à des milieux plus ouverts.
La limitation des ligneux
L’arrachage a pour but de retrouver un stade plus précoce du végétal pour revenir à la prairie et éliminer les arbustes existants.
L’amélioration du potentiel de la mare centrale : elle a été creusée et redessinée
(Matériaux en excédant, merlons colonisés par la végétation et les ragondins, reprofilage des berges).

L’augmentation
de la biodiversité floristique
Un carré-test de 1500 m2 a été fauché pour observer l’évolution du végétal et élaborer le plan de la parcelle.
Gestion hydraulique
Des relevés topographiques ont été faits pour mesurer le niveau des chemins existants et préparer l’implantation du chemin-découverte. De plus, les employés municipaux relèvent les échelles limnimétriques dont le but est d’assurer la protection hydraulique en cas de fortes précipitations.

Objectifs d’accompagnement écologique


• Lutte contre l’extension
de la renouée du Japon
• Nettoyage des buses pour
un meilleur écoulement des eaux
• Réhabilitation de la pratique ancienne de taille d’arbres en « têtard »
pour certains saules et frênes

Objectifs de suivi
scientifique de la faune et de la flore

AVENIR met en place des outils d’évaluation pour vérifier que le résultat des actions est bien conforme aux objectifs (inventaire complémentaire de la faune, comptage des espèces végétales patrimoniales, créations de nouveaux layons…)
Une ouverture au public est bien sûr prévue parallèlement à la préservation et à la réhabilitation du site.

Un réseau d’infrastructure pour accéder au site


• La création d’un sentier-découverte
sur un itinéraire explicité par
une signalétique informative
• Une palissade et une butte
d’observation avec une fenêtre
naturelle dans la végétation
• Des supports pédagogiques



 
  Haut de page 

SYNDICAT DES MARAIS


Le syndicat des marais a créé son site internet : le consulter.

  Haut de page 

Carto guide des chemins de randonnées

Le carto-guide " Promenades et randonnées, Balades en Isère à pied, à cheval, à VTT"du réseau de sentiers sur les cantons de Crémieu et Pont-de-Chéruy est disponible en Mairie pour un coût de 4€.

L'Isle Crémieu, respirez !
"430 kilomètres de sentiers en toute liberté"
Entre plaine du Rhône et plateau calcaire, les cantons de Crémieu et de Pont-de-Chéruy se dévoilent...Promeneurs, cavaliers, randonneurs chevronnés ou vététistes confirmés, soyez les bienvenus sur les chemins, à la découverte de l'Isle Crémieu.

  Haut de page 

Livret pédagogique "Le sentier du marais de la Léchère"

Pour venir visiter le marais de la Léchère, un livret pédagogique d'accompagnement est disponible gratuitement en mairie.

"Le sentier du marais de la Léchère - Suivez l'Euphorbe des marais"

  Haut de page 

Nettoyons la nature


Samedi 23 septembre 2017,
à pied ou en vélo, avec famille, amis ou voisins, faites un petit geste pour l'environnement.

Départ de la mairie à 10h.

> Repas offert aux participants sur la place de la mairie à partir de midi.
> Matériel de nettoyage fourni.

 

 

Haut de page

 
  MAIRIE DE TIGNIEU-JAMEYZIEU  BP1 place de la mairie • 38230 Tignieu-Jameyzieu •  Tél. 04 78 32 23 59   Fax. 04 78 32 26 64
Education | Environnement | Culture | Associations | Calendrier des fêtes | Permanences et services